Ceres, graffiti sur trains et prison en Angleterre

Ceres-01-511

Originaire de Cardiff, Ceres a déglingué le métro de Londres et les trains de banlieue au début des années 2000, avant de se faire serrer, suite à une enquête, et de passer quelques temps derrière les barreaux. Toujours accro à la peinture, il évoque sa carrière de writer et son serrage.

Ceres-02-511

« J'ai toujours essayé d'avoir mon propre style, il faut demander aux autres writers ce qu'ils en pensent. La police a réussi à faire le rapprochement entre Ceres et d'autres alias que j'utilisais régulièrement. Vu sous cet angle, je préfère faire des trucs différents plutôt qu'une pièce parfaite inspirée par les lettres et les techniques d'autres personnes. »

« Le Royaume-Uni est assez merdique pour tout ce qui concerne le graffiti. On risque de grosses peines de prison, le buff est très actif ce qui fait qu'on ne voit pas grand chose de qualité. A mon avis, les meilleurs writers viennent d'ici ainsi que les plus beaux modèles de trains. J'ai vraiment été chanceux de me faire serrer au bout de 10 années d'activité. J'ai rencontré des gamins qui ont passé plus de temps en prison que n'importe quel writer actif. Quand j'ai commencé à peindre à Londres, on vivait la renaissance du graffiti sur trains et métros, il y avait aussi beaucoup de bombing et d'embrouilles dans les dépôts, c'était le bon temps. »

« Le graffiti m'a donné tant de bons moments et de sacrés souvenirs, j'ai pu rencontrer plein de potes et faire de nombreux voyages. Même les pires moments étaient assez drôles avec du recul. Je n'ai aucun regret bien que les perquisitions, le temps passé en prison et l'ambiance dramatique aient eu un impact négatif sur ma famille et mes proches. Je continue de peindre, ce serait vraiment étrange d'arrêter maintenant. »

« Je dois être honnête, j'ai longtemps méprisé la présence du graffiti sur le net. Mes soupçons se sont confirmés quand la police a utilisé des photos mises en ligne accompagnées de commentaires postés par d'autres personnes pour me condamner. J'ai passé un weekend à Copenhague pour peindre, quelqu'un a posté les photos de mes pièces sur un blog danois relayées ensuite par un site anglais, tout cela avant même mon retour. Les flics ont juste eu besoin de faire quelques vérifications sur les vols en provenance de Copenhague pour défoncer ma porte à 6h du matin… »

Source : Graffdonuts

44 commentaires

  1. DavidGeurta le

    Faire de la zonzon pour des pièces aussi moche c est affreux ahhaha

    • Papa le

      Crime contre les yeux. Normal.

  2. rb le

    Et vous ? Vous avez fait quoi comme models?

    • Papa le

      Dans mon pays ? Les mêmes que lui, et plein d’autres.

      Dans son pays ? En gros les mêmes que lui.

      Ailleurs ? Des qu’il a fait et des qu’il a pas fait.

      Mais je n’ai pas besoin de « faire autant » ou de « faire mieux » pour donner mon avis.

    • freddy krueger le

      « Et vous ? Vous avez fait quoi comme models? »
      ohlala mais putain n’importe qui peut aller peindre des trains ou des métros arrêtes de te prendre au sérieux un peu, même si t’étais le plus gros tapeur de roulant du monde tu resterais un trou du cul qui fait des dessins…

      • chibrage le

        coucou freddy, les modos ont supprimés ton cracquage, tu veux bien me refilé ton mail ? Que je t’envoie des selfie :)

  3. craycray le

    Faut dire graffdonuts, c’est le site du graff hipster affreux/ comme en 1970/ millenials writers par excellence 😉

  4. pioupiou le

    J’aimerais bien vous y voir vous a faire du graff dans un pays aussi fliqué, ou le graffiti est autant réprimé. En France c’est quand meme bien plus facile, tu vois des graffs partout pour te stimuler, t’inspirer. Et tu as le temps de bien marber et donc de te perfectionner avant d’eventuelleemnt risquer la prison. Imaginez qu’un jour un natif de Singapour se mette a taper son metro regulierement… il meriterait pas le respect, meme si ses pieces, faute de pouvoir pratiquer, piquaient les yeux ? Ben Ceres pour moi c’est du meme acabit. Arretez de prendre vos airs superieurs parce que le mec ne peint pas super et respectez-le pour le courage qu’il a eu. Je suis pas sur qu’a sa place vous auriez fait mieux.

    • Papa Lazaroo le

      Il y en a pleins qui font/ ont fait mieux et dans les mêmes conditions (p. ex Nylon, Banos…)
      Et se perfectionner en faisant des sketchs c’est pas interdit.
      Il a fait de la cabane pour des croûtes moches. 10 ans d’activité pour ça…

  5. rufhh le

    nan vous êtes des mitos

    moi je valide le type, il a du talent et de la personnalité, tes malade.

    respect
    son style est personnel, et pas pompé, il a la quantité que tu aurai aimés.

    moi je kiff son style, d’ailleurs il suffit de regarder ce qui se fait en france, le level n’est pas beaucoup plus haut, surtout que la scène train en france est composée quasiment d’étrangés !!!

    arrete de parler sur ton ordi et va peindre un peu et arrête de jouer les frileus

    • Street cred quand tu nous tiens... le

      Bien parlé garçon !
      En France on est bien loin mais alors vraiment très loin des 90’S en style et quantités, à croire que plus le temps passe plus y a de la croûtes se, quand aux étrangers y a qu’a voir toutes les vidéos sans exceptions les podes de Panam se font violer, et bien plus que par les locaux alors comme dirait rufh, arrêtez d’jacter dans l’vent et sortez peindre qu’on matte vos pros, à bon entendeur. ..

      • FreakyFlow le

        Je reviens de vacances et vous m’avez manqué aussi… Toujours pareil, on a contribué à faire les 90’s donc maintenant je pense qu’on peut se permettre de donner notre avis sur des mecs qui ont partagé notre époque… et pour Freddy j’espère que tu ne me confonds pas avec ton vilain de copain, moi je toye pas pour faire le beau et je balance encore moins 😉

        • freddy krueger le

          « et pour Freddy j’espère que tu ne me confonds pas avec ton vilain de copain, moi je toye pas pour faire le beau et je balance encore moins  »
          ah non je sais c’est pas du tout a toi que je pensais !
          j’étais en « vacances » aussi…

  6. ushh le

    J’suis d’accord avec rufhh, ça tue.
    C’est couillu, y a d’la couleur, du freestyle et le blaze est bon.

  7. Poussif le

    Vraiment de plus en plus de rageux par ici, comment ça « pas de style », z’êtes fous il y a bien pire et bien moins original que ce gars là. Et puis ses flops sont cools. J’aimerais bien voir ce que vous kiffez en graffiti vous autres ! (David Gueurta, Papa…)

    • pioupiou le

      Y’en a pas de plus en plus, c’est toujours les 2-3 memes. Ils sont tellement ancrés dans leurs roles qu’ils n’en sortiront jamais. Le plus drole c’est que tu sais ce qu’ils vont dire avant meme qu’ils s’expriment. Fais comme avec un oncle raciste ou un vieillard senile, laisse parler dans le vent et tu penses a autre chose.

      • FreakyFlow le

        Prends ça comme une performance PiouPiou et tu comprendras peut-être que le sclérosé est un archétype dont on a besoin pour faire le tour, à l’inverse des vieux de ta famille à qui tu finiras par ressembler je te demande juste d’arrêter de parler graffiti et de prendre un peu de risque ailleurs qu’ici 😉

  8. 90s Rap Classics le

    Grosse ambiance ici. :)

      • 90s Rap Classics le

        Ah non 😉 . Je poussais de majorette en écoutant Renaud. La belle époque.

  9. Bourgsaint le

    Les murs sont sympa, dommage que les panels soient chelou comme ça, un genre de flow espagnol tout mou…

  10. FreakyFlow le

    LEs anglais ont toujours été à vomir que ce soit dans le graff, le rap et la street-art 😉

    • Davidgeurta le

       »LEs anglais ont toujours été à vomir que ce soit dans le graff, le rap et la street-art  »

      Pour le graff je ne partage pas complètement ton avis.

      Pour le rap va écouter  » The Four Owls » et ce n’est qu’un crew parmi tant d’autres…
      Le street quoi ?

    • FreakyFlow le

      Je pense que la tension dans les plans métros les oblige à peindre au fat y compris pour les contours, si tu mets ça en parallèle avec la forme de leur tube et le nombre d’aspérités techniques qui chargent l’ensemble, j’ai toujours trouvé ça trop bourrin (y compris leurs remplissages tranchés). Au delà de ma provocation dans la généralisation totalitaire, merci pour ce morceau pour montrer que les rappeurs rosbifs savant aussi ralentir leur rythme mais je trouve que Dj premier reste sur ses recettes que d’aucuns appelleront son style (qui (perd)dure depuis 30 ans donc ^^). Pour la street-tarte je louchais du côté de Bristol, pays du pornographick post-(h)it parce qu’il ne faut jamais rater l’occasion de rentrer un high-kick ^^

  11. Papa le

    @London Calling, non, il y en a plus ou moins 500 000 (c’est pas mal déjà) et ça n’a jamais empêché les Londoniens et leurs invités de faire des rues, des toits, des voies, des autoroutes et des métros. Pour certains en quantité impressionnante. Le truc avec toutes ces caméras, c’est qu’il n’ya pas assez de monde pour les regarder en temps réel et, par exemple donner l’alerte en cas de flagrant délit. Ça arrive, mais c’est très rare. Elles sont surtout utiles pour fournir de quoi assister les enquêteurs après le délit et (mais c’est pas mal contesté) prévenir les délits. Pour l’anecdote, les caméras londoniennes sont très inégalement distribuées sur le territoire et Londres est immense donc on est très très loin d’un scénario dystopien où on pourrait suivre tous tes mouvements par tranches de 30 mètres.

    D’ailleurs, se faire peur avec les caméras alors qu’on a une puce GPS dans la poche… c’est un poil ridicule.

    Comme je l’ai déjà dit dans un autre post, taguer à Londres n’est pas plus compliqué que taguer dans n’importe quelle capitale européenne. Pour les métros c’est plus la mission qu’ici mais pas beaucoup plus qu’à Berlin ou Stockholm et, d’ailleurs, pas à cause des fameuses caméras de vidéo-surveillance. Le plus dur, c’est de voir ses panels tourner et ses tags rester.

    • London le

      Mon chiffre se situait dans le lien. Le mec s’est probablement enflammé dessus.
      Je bosse et je me renseigne par ailleurs sur ce sujet et le rapport que ça peut engendrer sur le comportement des individus et ce qui arrive avec les avancée technologiques vont durcir le ton. Même si pour le moment ça reste « soft » de ce coté là.
      J’ai des connaissances qui bosse dans le secteur, j’échange avec eux et le pire reste à venir. Et pas qu’au niveau des caméras.

      Je partage ton point de vue quand au bracelet électronique que l’on s’inflige soit même. C’est un peu évoqué dans le lien. Si tu as 5 minutes à perdre pour l’écouter même si je me doute que t’es déjà éclairé sur le sujet.

      Pour la scène, j’irai juger par moi même quand je mettrai un jour les pieds là bas. La voir par certains filtres m’intéresse moyen. Ça à l’air intéressant en tout cas.

      Merci pour la réponse 😉

      • FreakyFlow le

        J’aimerais bien savoir la teneur de ton travail sur l’influence de la surveillance sur les rats de laboratoire que nous sommes grâce à nos votes reptiliens; pour le bracelet électronique faites comme moi : arrêtez d’utiliser ce putain de téléphone qui vous enferme dans l’instant du réflexe au stimulis.

        • London le

          « …nos votes reptiliens. »

          Je ne comprends pas le terme. Je me doute que tu ouvres une porte mais je ne la vois pas.

        • FreakyFlow le

          Remix entre les votes et le cerveau reptilien à qui s’adresse les publicitaires comme les gourous politiques, ce sont nos besoins vitaux qu’il suffit de manipuler pour nous emmener là où ils veulent, à l’occasion de la révolution un mec rassurait un autre en disant que de toutes façons les gens voteront comme on leur dira de faire ( Alexis de Tocqueville ) et un autre qui disait qu’on contrôle mieux un peuple avec le porno qu’avec des miradors (Alexandre Soljenitsyne), rien de nouveau sous le soleil si ce n’est d’essayer que notre conscience réveille les inconscients ^^. Mes écrits comme mes posts sont rarement gratuit donc je préférais mettre ton blase en relation avec ce que je défends plutôt qu’avec la scène punk fabriquée pour des raisons purement mercantiles : vive la déca-danse !

        • babtou le

          Merci pour la réponse est le lien plus bas. À méditer un moment oui.

          Sinon rien avoir avec la scène punk. Même si un petit pogo de temps en temps dans des espaces autogérés fait toujours plaisir.

        • babtou le

          « un autre qui disait qu’on contrôle mieux un peuple avec le porno qu’avec des miradors (Alexandre Soljenitsyne) »

          La citation est mortelle.

    • babtou le

      Après une seconde lecture, ça me fait pensé que le sujet est évoqué d’ailleurs dans le lien que j’ai fait tourner. 500 000, le chiffre est déjà ouf. Même si il n’y a pas assez de monde pour surveiller en temps réel, rien que le fait de savoir que ça peut être le cas permet l’autocensure. Et le pire, c’est que la masse de fouliens en redemanderait toujours un peu plus. Pourquoi s’en priver alors?

  12. FreakyFlow le

    J’ai cru voir passer un gros minet qui me demandait de parler à mes potes illetrés en buvant du Ricard et en maniant la maglite. Je retrouve pas tes phases donc du coup j’ai pas eu le temps de trinquer avec toi si tu veux bien te signaler à nouveau ;). Sinon je dirais que tes réactions ne m’appartiennent pas et que tu devrais lire ce qu’elles racontent de toi.
    https://www.youtube.com/watch?v=Tcesds2DKMs