Interview Ket RIS

Fucknfilthy a réalisé une courte interview en anglais d'Alain Maridueña alias Alan Ket, la voici en français.

Ket RIS, graffeur New yorkais à la renommée internationale, compte parmi ses partenaires Ghost et Sento. Fondateur du magazine Stress dédié au hip-hop de 1995 à 2000, il se fait rattraper par son passé en 2006 quand il se fait arrêter par le Vandal Squad new-yorkais pour son activité sur le métro les années précédentes.

Qui es-tu et que fais-tu ?
Je suis Alan Ket alias Ket. Je crée des œuvres d'art qui prennent différentes formes : des murs et des trains peints, des magazines, des livres ou sous n'importe quelle autre forme que je choisis. Ces jours-ci je prépare la sortie de nouveaux livres, je travaille en tant que consultant pour différentes entreprises et j'aide d'autres artistes. Bien sûr je reste avant tout un graffeur. Je prends aussi de nombreuses photos.

Depuis combien de temps peins-tu ?
Depuis plus de 20 ans.

Quelles sont tes sources inspirations ?
La génération des graffeurs qui peignent en ce moment tout comme les gens créatifs que je rencontre quotidiennement.

Comment le graffiti a-t-il évolué ces 10 dernières années ?
il y a eu quelques changements remarquables :

  1. La qualité de la peinture a évolué ce qui a conduit à une innovation dans la technique et l'élaboration des lettres.
  2. Pendant que certains graffeurs innovent avec de nouveaux styles, d'autres s'intéressent aux graffitis des origines, des années 70.

Les villes où il y avait un fort mouvement dans les années passées ont été rejointes par d'autres régions du monde. Dernièrement les lois américaines sont devenues de plus en plus dures, et les graffeurs vont généralement en prison quand ils se font arrêter.

As-tu une anecdote particulière, qui est restée ancrée dans ta mémoire, à raconter depuis le temps que tu peins ?
Il y en a tellement, mais il y en a une dont je me souviens particulièrement. J'avais rendez-vous avec d'autres graffeurs dans un lay-up à New York et j'étais en retard. Comme je m'approchais du spot, j'ai vu les flics à l'intérieur du train qui les cherchaient. J'ai donc hurlé aux autres de partir, et la course poursuite commença. Les flics étaient sur les voies, je me suis donc caché sous le train. Ils se rapprochaient de moi, je me suis mis sous les roues du métro. J'ai fait un faux mouvement et mon bras a touché le 3ème rail, je me suis électrocuté. J'ai attendu que la situation redevienne calme avant de courir dans la station. J'ai fini par retrouver Ghost, Sento, et Zeno et nous avons décidé de peindre dans la rue avant de se faire une station de métro. Au moment ou nous peignions la station, des flics sont arrivés et nous avons dû courir pour nous cacher dans un tunnel sombre. Je courais dans l'obscurité et je suis tombé sur les voies. Nous courions tous si vite que personne ne s'est rendu compte de ma chute et Ghost me piétina le dos. Nous avons réussi à nous en sortir mais ce fut une nuit plus qu'agitée.

Y-a-t-il des graffeurs qui attirent ton attention ?
J'adore le travail d'Egs en Finlande aussi bien que Horfé à Paris. Les FMK à Paris, Rhed en Espagne, le crew TEKPATL à Mexico, Retna et Askew détruisent tout.

Quelle est l'influence d'Internet sur le graffiti ?
Des centaines de pompeurs partout. Il est très difficile de dire si un style est original de nos jours !

Qu'aimes-tu faire de ton temps libre ?
L'amour.

Comment vois-tu ton avenir dans 10 ans ?
Je passerai beaucoup de temps dans les bois ou sur la plage.

Ton dernier mot ?
Faites attention à tout ce que vous faites d'illégal. Les lois changent et il vaut mieux être ultra vigilant et éviter d'être une tête brûlée . Cette attitude peut te conduire en prison très rapidement. Sois intelligent et n'essaie pas de devenir une célébrité d'Internet. Ne poste jamais rien d'illégal sur le net.

Ket en 1990 dans Videograff :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>