Madsaki, l'art du détournement

Madsaki-02-511

L'artiste japonais Madsaki s'est récemment fait remarquer en détournant le travail d'un de ses compatriotes, le célèbre Takashi Murakami.

Il s'est amusé à reproduire en atelier certains motifs qu'utilise Murakami.

Madsaki-01-511

Pour peindre ses toiles, Madasaki se distingue par une utilisation exclusive de peinture en bombe.

« Je ne sais pas peindre. Je n'ai jamais été capable de me servir des pinceaux comme les autres, c'était une vraie galère. »
-Madsaki

Fan de culture pop, il a récemment peint à l'occasion d'une exposition, un immense mur mettant en scène de nombreux personnages de cartoons (Bob l'éponge, South Park, Dragon Ball Z, Les Simpsons, Beavis & Butt-Head, Doraemeon…).

De son arrivée aux États-Unis au début des années 90, Madsaki conserve une fascination pour les icônes de la culture populaire dont il peint le portrait, à sa manière.

Al Pacino dans Scarface

Al Pacino dans Scarface

Michael Jackson

Michael Jackson

Chewbacca et Han Solo

Chewbacca et Han Solo

Nicolas Cage

Nicolas Cage

Passionné par l'histoire de l'art, Madsaki a aussi recopié de nombreux tableaux emblématiques de Pablo Picasso, Gauguin, Rembrandt, Matisse, Léonard de Vinci…

Madsaki dans son atelier, 2016

Madsaki dans son atelier, 2016

Un commentaire

  1. zapatate le

    belle utilisation de l’outil, à la fois crade et maîtrisé. ça donne foi en les possibilités d’évolution esthétique du graff, même en restant sur les mêmes outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>