Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-01-511

A l'occasion du festival Tout simplement hip-hop, Gecko Ciocca a réalisé un documentaire sur le graffiti gardois, sous la forme d'une galerie de portraits d'artistes vandales ou exposés.

« Quand j'ai eu l'idée de faire un film sur le graffiti gardois, je cherchais un fil rouge pour le scénariser. Or, Michel Devèze, grand amateur de brandade et habitant du Chemin-bas d'Avignon, depuis trente-cinq ans, lui confie : J'étais habitué au gris des bâtiments et je me retrouve avec une put… de peinture géante sur la façade. Ça égaie le quartier. J'y connais rien à l'art, encore moins au graffiti mais ça m'intrigue et je vais voir les artistes. »
Gecko Ciocca, réalisateur

Le documentaire intitulé Michel, brandade & graffiti regroupe de nombreux témoignages des acteurs de la scène graffiti nîmoise. Les vandales y sont représentés par Krevet, Polzo et le collectif ISK.

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-02-511

« J'avais 14 ans, et j'étais en manque de reconnaissance énorme ».
Krevet

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-03-511

« Grâce à cette belle névrose qui rend fou, je verrai toujours les villes plus larges »
Polzo

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-04-511

Parmi les artistes opérant en atelier, Pyrate, L'insecte, Le Refs (photographe) et le sculpteur Souredj témoignent de leur passion pour cette pratique.

« Si j'étais né au XVIe siècle, j'aurais fait de la peinture Renaissance, mais je suis né en 1982, du coup, c'est la bombe de peinture. Et j'aime profondément cet art »
Pyrate

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-05-511

« J'ai fait un gros travail de recherche d'archives que j'ai récupérées auprès des graffeurs eux-mêmes. Ensuite, j'ai fait des portraits de tous ceux qui ont compté et comptent dans le Gard. Et il y a toujours eu des pointures reconnues issues de la scène nîmoise. »
Gecko Ciocca

Le documentaire sera projeté le 9 Décembre 2016 au cinéma Le Sémaphore à Nîmes puis en début d'année prochaine dans divers festivals à travers le pays. Suivez toute l'actu du film sur sa page Facebook.

2 commentaires

  1. Papa le

    Quel genre de parent appelle son gamin « Gecko » ?

    • David Geurta le

      Probablement des fans de lézards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>