M.Chat échappe à la prison et écope d'une amende de 500 euros

M Chat échappe à la prison-511

Menacé par le procureur de 3 mois de prison ferme pour un graffiti tracé dans l'enceinte lugubre de la Gare du Nord à Paris, M.Chat devait attendre avec circonspection le verdict de la 29ème chambre du tribunal correctionnel de Paris.

L'objet du délit, Gare du Nord

L'objet du délit, Gare du Nord

« J'ai dessiné ce chat, ces roses et cet oiseau sur un quai dans un endroit particulièrement laid. A cette époque, il y avait dans le couloir de la gare RATP de la Gare du Nord trois murs recouverts d'oeuvres commandées à des graffeurs, dont Jérôme Mesnager. Je me suis dit qu'il fallait porter l'art plus loin, là où la beauté est complètement absente, et où les êtres humains sont contraints d'attendre leur RER dans un environnement hostile et laid. J'ai donc dessiné ce chat heureux, cerné de roses belles et menaçantes, et accompagné d'un oiseau porteur, dans son bec, d'un cœur. Cette œuvre évoque la beauté, la liberté et l'amour. J'ai choisi un support dont je savais, vu les travaux en cours, qu'il allait être recouvert. J'ai voulu donner aux passants, gratuitement, un bonheur éphémère. »
-M.Chat.

Prévu à 9h ce matin, le délibéré est tombé à 11h45. M.Chat échappe à la prison mais est condamné à une amende de 500 euros.

M Chat échappe à la prison-01-511

Reste à savoir si M.Chat et son avocate feront appel de cette décision :

« Monsieur Chat est condamné à 500 euros d'amende. Nous connaitrons la motivation de la 29ème chambre du tribunal correctionnel cet après midi. Mes demandes de nullités étant rejetées, je suis curieuse de savoir sur quel fondement le tribunal a condamné mon client, puisque le fondement applicable n'était pas visé par les poursuites! Le parquet, qui avait requis trois mois de prison ferme, est donc clairement désavoué par le tribunal. Reste qu'être condamné pour un dessin sur un support éphémère n'a pas de sens. »
Me Tricoire

Sources : Abdelhak El idrissi, Libé

Un commentaire

  1. BRANL8 le

    MDR