Chili, Javier Barriga peint une blonde de dos pour lutter contre les préjugés

China-511

Né en 1987, Javier Barriga explore la technique de la peinture à l'huile dès son plus jeune âge. Intéressé par le portrait, il étudie à l'université catholique du Chili avant de se rendre à Paris pour une résidence à l'Atelier 59 Rivoli. Développant son travail du clair obscur, il y peint de nombreux portraits de femmes.

China-02-511
Invité à peindre une façade à San Miguel, Javier Barriga a choisi de représenter une femme blonde de dos, attirant de nombreuses réactions des riverains.

« Vous devez vous demander comment le portrait d'une douce et tendre chinita (nom donné aux domestiques) qui a les cheveux blonds sur un fond noir peut-être transgressif ? Précisément car ce portrait remet en cause l'ordre génétique. Il y a très peu de domestiques blondes, généralement la blonde est la fille du propriétaire terrien. Cette femme a l'air de ne rien regarder de spécifique. Elle représente la mixité raciale, incongrue dans ce lieu. »
-Mario Thiers

Quelques portraits supplémentaires sur mur :

Source : MTN-World

Les commentaires sont fermés.