Ansia, writer obsessionnel compulsif

Ansiar-511

Originaire de Barcelone, Ansia assouvit sa passion en peignant frénétiquement quelque soit le support. Murs, métros, tunnels, tout est bon à peindre pour ce writer compulsif (Ansia en espagnol signifie Anxiété).

« Mon nom a un sens, je suis vraiment anxieux, j'en veux toujours plus et je veux tout faire. Je n'aime pas me cantonner à un truc. Je suis comme ça, pas seulement dans le graffiti, mais dans tous les aspects de ma vie. »
-Ansia

« Même les joints ne me calment pas. Atteindre mes objectifs m'apaise temporairement, mais ces objectifs changent tous les jours. »
-Ansia

« Je ne pense pas qu'internet soit une mauvaise chose, mais je pense que ça motive beaucoup de gens à peindre sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être en raison de la pression des autres ou du besoin d'être vu… Je ne pense pas que ce soit l'objectif principal du graffiti, pour moi, c'est beaucoup plus que ça. »
-Ansia

Source : Goodfellas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>