Spot, bombing & tradition à New York

Spot KMS-511

Spot, un writer new-yorkais figurant dans la célèbre vidéo de bombing State Your Name, peint depuis le début des années 90 aux côtés de Skuf, Kez et Noxer. Avec les membres de son crew KMS, il multiplie les tags et les throw ups (sans négliger les pièces en couleurs) dans les rues de la Grosse Pomme. Ray Mock l'a rencontré pour Mass Appeal.

Spot KMS-01-511

« J'ai grandi à Brooklyn, New York. J'ai commencé à taguer en 1990. […] Il n'y a pas beaucoup de gens capables de faire des pièces en couleurs, des throw ups et des tags. Je suis un writer tout terrain, mais si je devais choisir, ce serait le tag. »

« Le graffiti est une danse, tu fais danser les lettres, tu les fais bouger, tu les inclines d'une manière différente. C'est assez basique une lettre, c'est la manière dont elle bouge qui donne un style particulier. J'aime m'entrainer à dessiner toutes les lettres, pas seulement celles de mon tag. Quand je m'entraine à faire d'autres lettres, je reviens à mon nom avec de nouvelles envies, une nouvelle force. J'y incorpore du flow. »

« J'adore le graffiti, c'est ce qui m'a permis de durer. Je ne peins pas autant que certains mais j'essaie d'être consistant chaque année. Je ne suis pas un King absolu, je m'en fous. Je ne fais la course avec personne, je n'ai rien du tout à prouver. »

« Ce qui manque chez les jeunes writers de nos jours, c'est qu'ils ont perdu de vue l'histoire du graffiti, la provenance des styles, et qui a fait quoi. Ils ne regardent que ce qu'ils ont au bout de leur nez et ne se rendent pas compte qu'il y a eu 5, 6, 7 générations avant eux. Il y a pas mal de writers qui peignent dans un style rétro et les jeunes en sont admiratifs. Mais c'est juste de la matière régurgitée, ça a déjà été fait avant. Les seuls à qui j'accorde peut-être un peu de crédit pour ce style de graffiti sont Sp.one et Yes2. »

L'interview est à lire en anglais ici.

Un commentaire

  1. chibrage le

    State your name la meilleure video de bombing jusqu’a present..