Les Canaries, Sabotaje al Montaje

sabotaje al montaje-511

Matías Mata alias Sabotaje Al Montaje originaire des îles Canaries peint de nombreux murs gigantesques pour de nombreux évènements et festival internationaux, tout en continuant à peindre des slogans contestataires sur les panneaux publicitaires vacants.

21 jours de travail lui ont été nécessaires pour peindre les 945m2 d'un mur du port de Puerto del Rosario :

« J'avais 15 ou 16 ans quand j'ai commencé à peindre dans la rue, je faisais des tags et je dessinais des vers de terre. J'étais là quand il y a près de 20 ans, des gars ont arrivés de la péninsule sur l'ile. Le hip hop, le skate et le break dance ont débarqué ensemble sur l'île, au début, il n'y avait que 18 writers. La plupart d'entre eux a lâché l'affaire au bout de quelques années, de 1995 à 2000, je peignais juste avec 1 ou 2 personnes. En 1996 j'ai commencé à peindre de grands murs, en 2003 le graffiti a vraiment décollé, ce qui m'a conduit à peindre de plus en plus de murs thématiques. »

Santa Cruz de Tenerife

Santa Cruz de Tenerife

Matias Mati donne quelques détails sur l'origine de son alias :

« J'utilise ce nom comme un signe de protestation, cela fait partie d'un projet mis en place à Tenerife et plus tard sur l'ile de Grande Canarie et Barcelone. Le système influence absolument tout, la religion, l'argent, la société, le système monétaire et le capitalisme, je me devais de commettre quelques petits sabotages. Le système (montaje) est quelque chose de mauvais, c'est un mensonge généralisé. J'essaie donc de le frapper avec de la peinture et de la couleur. »

Improvisation

Improvisation

Il s'est spécialisé dans les peintures grand format, généralement des portraits.

« Parfois je peins des portraits de gens que personne ne connait, ou des gens que je rencontre. On peint toujours des icônes de la musique pop ou de la littérature, je préfère m'intéresser au portrait des anonymes que je croise. C'est un petit peu une critique de la société dans laquelle on vit. »

Festival GarGar, Penelles, Espagne

Festival GarGar, Penelles, Espagne

Source : Buenos Aires Street Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>