Lush s'expose à la censure à Melbourne

Lush s'expose à la censure-511

L'artiste australien Lush, connu pour ses nombreuses facéties a, une nouvelle fois, défrayé la chronique en s'invitant à la une de nombreux médias.

Au début du mois d'Aout 2016, il a peint Hilary Clinton, la candidate démocrate à la présidentielle américaine, en maillot de bain patriotique, sur un mur légal du quartier de Footscray à Melbourne.

Le conseil municipal, alerté par les riverains (certainement choqués de voir une femme en maillot de bain) a ordonné au propriétaire du mur d'effacer cette œuvre jugée obscène. Dans le même élan un citoyen zélé a dénoncé le compte de Lush à Instagram, qui l'a immédiatement fermé…

« Ce n'est plus une peinture dont la nudité est offensante. C'est désormais une représentation d'une belle femme musulmane. Personne de raisonnable ne la considérerait comme offensante. Si ce n'est pas le cas, c'est que vous êtes sexiste, raciste, islamophobe, bigot, inculte et ignorant. »
-Lush

Lush s'expose à la censure-01-511

Malgré cette modif de dernière minute, les employés du conseil municipal ont repeint intégralement le mur, en noir.

Lush s'expose à la censure-02-511

Lush n'en est pas à son coup d'essai dans le quartier, il y a quelques mois, il a réalisé une peinture en hommage à Taylor Swift, chanteuse pop country américaine, qui n'a pas du tout apprécié.

Lush s'expose à la censure-03-511

La chanteuse de variétés l'a menacé de poursuites, ce qui a conduit Lush à faire quelques modifications, rendant hommage au passage au gorille Harambe, tué dans un zoo de Cincinatti alors qu'un enfant était tombé dans son enclos.

Lush s'expose à la censure-04-511

Concernant la course à la présidentielle américaine, aucun candidat n'a été épargné, dont le célèbre Donald Trump, qu'il a peint dans son plus simple appareil.

Lush s'expose à la censure-05-511

Avant de le modifier, remplaçant son Dongald par le portrait de H. Clinton.

Lush s'expose à la censure-06-511

Il s'en est également pris à la bimbo Mélanie Trump, femme de ce dernier :

Lush s'expose à la censure-08-511

On peut noter le slogan, I'm with her, emprunté à la candidate Hillary Clinton.

« Certaines personnes ont jugé cette nouvelle peinture offensante, j'ai donc décidé que si le gouvernement voulait me censurer, alors il vaut mieux que je m'en charge moi-même. »
-Lush

Mélanie Trump après retouches :

Lush s'expose à la censure-07-511

En guise de conclusion, Lush a fait le portrait des 2 candidats s'embrassant.

Lush s'expose à la censure-09-511

Qu'on se rassure, l'artiste australien a ouvert un nouveau compte Instagram et a su largement profiter de l'intérêt soudain des médias pour son œuvre irrévérencieuse…

2 commentaires

  1. jean claude deux verres le

    Il est fort ce type et plein d’esprit. il ne va jamais dans le sens du vent. Ses peintures ont toujours un sens plus ou moins cachés. Longue vie à ce type.

    • chibrage le

      islamophobe