Hawaï: la 1ère rame automatique vandalisée à Honolulu

Hawai-511

Dans la nuit du 23 au 24 juin 2016, une des nouvelles rames de ligne ferroviaire automatique d'Honolulu, inaugurée en Mars 2016, a été peinte par un ou plusieurs writers. Une action dont on n'a pas du tout l'habitude dans la contrée des chemisettes à fleurs et du surf. 

Bien qu'étant en dehors du continent nord-américain, Hawaï n'en est pas moins un état américain, on peut donc s'attendre à une enquête approfondie pour mettre la main sur le ou les responsables.

Rame automatique Hitachi, Honolulu

Rame automatique Hitachi, Honolulu

« Les gens devraient être outrés. Ce sont des trains très chers que nous avons acheté. Environ 2 millions de dollars pour une rame. »
-Bill Brenan, responsable de HART (Honolulu Authority for Rapid Transportation)

Un reportage d'HawaiiNewsNow :

On peut se demander si les rames parquées en entrepôt étaient suffisamment surveillées, selon les autorités qui ont renforcé le dispositif depuis, seul un garde était chargé de la surveillance cette nuit là. La police d'Honolulu a ouvert une enquête pour cambriolage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>